Introduction

Introduction   Le saviez-vous?     Jérôme Lambourde    Romain Varinas     Flavien Linot    Remerciements

          L’énergie fossile est produite notamment à partir du pétrole. Contrairement aux énergies renouvelables, la réserve de ce combustible est fixe, et non renouvelable: elle s’épuise au fur et à mesure de son utilisation.

Cette énergie fossile bénéficie d’une capacité de production d’énergie par unité de volume élevée. Mais elle a de nombreux désavantages :

  • Les réserves sont limitées, et elles s’épuisent vite : il est indispensable d’envisager très rapidement des alternatives plus écologiques
  • Elle est inégalement répartie, ce qui provoque de lourdes tensions géopolitiques
  • Toutes les étapes de son exploitation sont très polluantes, et génèrent des déchets dangereux
  • Son transport est dangereux, risqué, et a provoqué, notamment par les naufrages de pétroliers, des marées noires extrêmement dévastatrices pour la biodiversité
  • Elle est contrôlée par quelques puissantes entreprises internationales, qui imposent leurs lois, avec peu d'implications sociales et environnementales.

          Le raffinage, la purification, l’enrichissement, les transformations, le transport, la distribution, et l’utilisation finale sont très gourmands en énergie, et très fortement émetteurs de gaz à effet de serre.

          Le réchauffement climatique est dû en grande partie à la combustion des énergies fossiles pour les transports, le bâtiment et l’industrie.

          Dans une perspective de développement durable, il s’agit de développer des alternatives écologiques à  l’exploitation et à la production d’énergie à partir des énergies fossiles, notamment par la production d'énergies renouvelables, et de mettre en œuvre une politique forte d'économies d'énergies. En plus de la disparition progressive du pétrole, l'atmosphère commence par être saturé. En effet, la planète peut éliminer d'elle même une partie de la polution équivalent à 500 Kg de CO2/an/habitant (Le montant total des gaz à effet de serre produites à soutenir directement et indirectement des activités humaines, généralement exprimée en tonnes équivalent de dioxyde de carbone (CO2)). Cependant, dans les pays riches on dépasse largement cette norme en polluant 3 à 4 fois plus ( voir dossier). De nombreux scientifique ont sonné l'alarme et ont vu un avenir plus propre à travers les déchets.

          Le pétrole représente 35 % de toutes les énergies produites dans le monde. Il est utilisé pour le carburant des automobiles, le fioul pour le chauffage, le kérosène pour l'aviation, les lubrifiants, l'asphalte...

          Le pétrole est une source d'énergie fossile très polluante, et toute la filière de l'extraction, en passant par le transport et la combustion est fortement émettrice de gaz à effet de serre et contribue massivement au réchauffement climatique.

          Les énergies fossiles ne sont pas des énergies renouvelables, et les réserves diminuent d'années en années.

          Comment remplacer le pétrole ? Avec quoi ? La solution miracle n'a tout simplement pas encore été trouvée. Néanmoins il existe différentes façons de réduire la consommation de cet hydrocarbure nocif. Concentrons nous sur la valorisation des déchets.

La valorisation des déchets consiste à transformer des déchets ménagers ou industriels en énergie et en matériaux réutilisables. Elle peut prendre plusieurs formes : le recyclage , l'incinération puis récupération de l'énergie produite (vapeur et électricité), la production de méthane. La valorisation des déchets constitue une alternative aux décharges mais surtout permet la préservation des matières premières naturelles (pétrole...).

Alors ,finalement ce pourrait-il que la valorisation des déchets soit

une des alternatives à la consommation de pétrole ?


Valorisation de matière     Incinération     Déchets/Biogaz/CSDU    Conclusion

Travaux Pratiques Encadrés thème national : Avancées scientifiques et progrès techniques

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site